Quand La Pensée Est Entravée

30.00 40.00 

Effacer
UGS : ND Categories: , , Tags: , , ,

Description

Quand La Pensée Est Entravée : Du Fonctionnement Autistique à L’empêchement De Penser : Week-end SEPEA les 12 et 14 Mars 2021

PROGRAMME

 Le 12 mars : 
Conférence de Denys RIBAS Membre titulaire formateur et ancien président de la SPP, Membre de la SEPEA

 « Désintrication pulsionnelle et défenses dans l’autisme : enjeux thérapeutique »

Les autismes infantiles ont été l’objet de confrontations scientifiques, de controverses et aussi de polémiques radicales. Les récentes accusations portées contre Asperger remettent-elles en cause son apport ? Il est temps d’articuler ces conflits pour en dégager les problématiques, les questions et parfois les convergences qui apparaissent entre les recherches historiques, cognitives, psychanalytiques, psychopathologiques, neurophysiologiques et génétiques. D’autre part l’évolution des classifications psychiatriques a inversé le rapport d’inclusion entre psychose et autisme, ajoutant de la confusion, en particulier pour les familles. Il est pourtant essentiel pour le traitement de spécifier les caractéristiques de l’organisation autistique et en particulier le défaut de projection. La prise en compte des pulsions de vie et de mort contribue à la compréhension de ce fonctionnement et à son traitement psychanalytique individuel et sa prise en charge institutionnelle.
Jean-Marie Vidal attire l’attention sur le second témoignage de Sean Barron (avec Temple Grandin : Autisme, décoder les mystères de la vie en société, Ed. De Boeck Supérieur), pour lequel il considère que l’on peut parler de guérison. Ses questions interrogent les traitements psychanalytiques et des leçons peuvent en être tirées pour l’articulation de l’intégration scolaire et des soins psychiques.

Discutants : B. Lechevalier (SPP/SEPEA) et M. Joubert (SPP/SEPEA)

Le 14 mars : 

Conférence de Serge BOIMARE.  Instituteur et Psychopédagogue, Ancien directeur du Centre Claude Bernard de Paris. C consultant près des écoles de la ville de Genève

« De la peur d’apprendre à l’empêchement de penser »

Quelles raisons mystérieuses poussent des enfants intelligents et curieux à se montrer réfractaires aux savoirs que leur proposent les professeurs ?
Que faire lorsque les soutiens pédagogiques ou psychothérapiques ne changent rien et parfois même cristallisent les oppositions ?
Répondre à ces questions m’amènera dans une première partie à décrire les mécanismes qui conduisent à la peur d’apprendre. Nous verrons ainsi comment des enfants intelligents sont conduits à mettre en place des stratégies d’apprentissage appauvries pour se protéger de la déstabilisation.
Dans une seconde partie je tenterai de montrer à l’aide d’un exemple, pourquoi et comment les récits fondateurs de notre patrimoine culturel offrent une médiation particulièrement intéressante pour aider ces enfants à enrichir et sécuriser leur monde interne avant de pouvoir relancer leur machine à penser .

Discutants : F. Guignard (SPP/SEPEA) et N. Louvet (SEPEA)

 

 

Articles similaires ou complémentaires …