Une civilisation en souffrance

30.00 60.00 

Effacer

Description

Une civilisation en souffrance : Colloque organisé par Espace Analytique le  3 décembre à Toulouse

ARGUMENTAIRE :
Dans l’échange avec Einstein en juillet 1932, publié sous le titre Pourquoi la guerre ? Freud posait que la civilisation n’est concevable qu’au prix du renoncement des individus à une part de leurs pulsions les plus violentes. Dévier suffisamment, et non éliminer le penchant à l’agression, passera pour Freud par un « travail de culture », ce qu’il avait développé dans son ouvrage Malaise dans la culture, déposé chez l’éditeur en 1929, une semaine avant le fameux mardi noir de Wall Street. Lacan, en fin de son séminaire sur « L’Ethique » dans les années 1960, pense, de manière plus radicale, que nos sociétés occidentales sont vouées à la haine des individus frappés par la répression pulsionnelle. Le renoncement à la violence appelé par ces deux « pacifistes » Freud et Einstein, pour atteindre des buts politiques assurant la paix et le développement de la culture ne garantit aucune fidélité aux systèmes étatiques selon les critères du Droit. La complaisance à la guerre est une émanation de la pulsion de destruction et de l’absence de compensations pour les sacrifices que réclame la vie en société. Là où Freud oppose l’action dissolvante de la pulsion de mort à l’énergie des liaisons sous l’égide d’Eros, Lacan situe la pulsion de mort comme inhérente au symbolique et il en fait le ex nihilo d’où s’originent le langage et le sujet parlant.

SAMEDI MATIN

• 9h00 : Accueil des participants
Ouverture : Monique LAURET
Présidente de séance : Brigitte DOLLE-MONGLOND (IV° Groupe)

•9h30-10h00 :
Marielle DAVID : La fraternité et la mort
•10h00-10h30 :
Jean-Michel HIRT (APF) : Le renoncement, une prouesse psychique ?
•10h30-11h :
Roland GORI : La crise des valeurs, fabrique des théofascismes

• Pause
•11h15-11h45 :
Alain VANIER : Violence dans la fraternité
•11h45 -12h15 :
Gérard POMMIER : Une guerre de religion masquée

•12h15-12h45 : Discussion
Gorana BULAT-MANENTI, Kathy SAADA, Adrian VODOVOSOFF

14h30 : Reprise
Président de séance : Alain VANIER

• 14h45-15h15 :
Tarek OUBROU : De la violence de la pensée à l’action

• 15h15-15h45 :
Nicole-Nikol ABECASSIS : La haine de la pensée
• Pause
• 16h00-16h30 :
Serge LESOURD : La liberté ou la mort

16h30-17h00 :
Monique LAURET : Sortir de la crise, une nécessaire transformation

• 17h00-17h30 : Discussion
Brigitte DOLLE-MONGLOND (IV° Groupe), Marc LANTIER (Ecole Freudienne)

CONCLUSIONS : ALAIN VANIER

journée enregistrée par CONGRES MINUTE

 

Articles similaires ou complémentaires …