Le patient expatrié, son psy et le pays d’origine

25.00 35.00 

Totalité des conférences

Effacer

Description

Le patient expatrié, son psy et le pays d’origine : Journée PsyExpat 2019 le 6 juillet 2019 à Paris

Avec 1,8 millions de français vivant hors de France, l’accompagnement psychique des populations nomades ou expatriées et de leurs familles est devenu un enjeu de santé publique. Les professionnels de santé mentale «expatriés» sont le premier recours pour répondre à ce besoin et ont développé une pratique clinique singulière et quelle est la nature des liens entretenus par le psychologue avec ses pairs et les institutions en France, mais également ceux entretenus par le patient lui-même avec son pays d’origine et son psy, malgré les ruptures ? Quels allers-retours psychiques s’opèrent-ils dans ces périodes ex-patria ? Par une exploration chronologique du parcours d’expatriation–le départ, la vie en expatriation,les urgences,le retour en France –nous tenterons d’élaborer ce que chacune de ces étapes peut venir questionner dans le fonctionnement psychique du patient mais également dans sa possible prise en charge et chercheront à penser ensemble la construction possible d’espaces de travail commun entre psy «expatriés» et institutions dans le pays d’origine.Les intervenants, qui pratiquent à l’étranger ou en France, viendront partager leur expérience clinique dans un esprit de partage et d’échanges avec tous les professionnels présents.

8h30–Accueil des participants

9h00 –Introduction : Accompagner les patients expatriés, un travail thérapeutique entre ruptures et continuité. A. Lefèvre, G. Pradillon, P. Drweski

9h15–Le départ à l’étranger: désir de rupture, quête de soi, expérience du déracinement.

Fantasme du départ, fantasme de la rupture avec le pays d’origine. Le psy et son patient dans un même bateau. Ludmilla Foy-Sauvage 
A propos de quelques spécificités de la pratique clinique à l’étranger : Annick Kayitezi-Jozan :
Partir à l’étranger tout en gardant son psy:la place de la visio-consultation. Véronique di Mercurio :
Partir pour faire de l’humanitaire: du fantasme à la réalité.Adélaïde Lefèvre  et Peggy Caperet

11h00–Pause

11h15–Vivre expatrié ou le constant aller-retour d’un cadre à l’autre,

De la lune de miel au burn-out culturel: mouvements psychiques de l’expatriation. Gaëlle Pradillon et Mathilde Lam-Helly
Quand le parent expatrié devient soignant: l’éducation thérapeutique des parents comme palliatif à l’absence de ressources locales. Gaëlle Malecot et Marie Russier
Accompagner aux antipodes. Isabelle Gillet(Bruxelles).
Séparation(s) et angoisse dans la vie de l’expatrié.Emilie Bévand (Oslo).

13h: Pause déjeuner

14h15 –Psychopathologie, urgences et lien avec le pays d’origine

Consultations multiculturelles: quand la multiculturalité crée de la complexité clinique. Nhi Demenet Diagnostic d’un trouble du développement à l’étranger: entre pointillés et allers-retours, un parcours doublement combattant. Marie Touati .
Pratique tous terrains, psy à la croisée des chemins : ethnopsychiatrie et expatriation. Emmanuelle Niollet
Pour du monde de la folie. Cécile Zeller

16h00–Pause

16h15: Le retour dans le pays d’origine: nouvelle rupture ou réinvention d’une continuité ? Clinique de la mobilité et épreuve du retour. Philippe Drweski.
Prise en charge du patient expatrié par la psychanalyse multifamiliale. Lana Hiers
L’identité professionnelle du psy à l’épreuve du retour.Adélaïde Russell 
La télémédecine psychiatrique: un recours souvent indispensable depuis l’étranger.Bernard Astruc
18h00–Conclusion.A. Lefèvre, G. Pradillon, P. Drweski

Colloque enregistré par CONGRES MINUTE

Articles similaires ou complémentaires …