Lacan, l’expérience analytique-conférences+ 2 ateliers

80.00 95.00 

Enregistrement audio des conférences plénières + ateliers 4 et 5

Effacer

Description

Lacan, l’expérience analytique : Colloque d’Espace Analytique du 9 au 11 mars 2018 à Paris

Il y a plus de soixante ans commençait à Paris un enseignement de psychanalyse dont les effets innombrables se poursuivent encore, malgré la difficulté de cette pensée et la complexité de son énonciation. Il était destiné à former des psychanalystes, ce pourquoi chacun de ses termes, dans son articulation précise à la pensée de Freud, était élaboré au ras de l’expérience, dans son réel et sa lettre. La clinique et la technique analytique firent l’objet d’une permanente réflexion, appuyée sur les logiques de l’inconscient et des outils linguistiques modernes. L’enseignement de Lacan forma des analystes fort nombreux, qui à leur tour en forment d’autres, dans de nombreuses écoles. Avec ces journées nous interrogerons le devenir ce qui a été ainsi transmis et enseigné de l’expérience analytique. Qu’est-ce qui, dans la pratique de chaque analyste, fut saisi, adopté, repris et prolongé de ce que Lacan apporta comme témoignage et comme pensée sur son affrontement à la chose psychanalytique ? Que fait-on de la demande à la lumière de ce qu’il en a dévoilé ? Comment pratique‑t-on l’interprétation équivoque, et quels effets en observe‑t-on ? Que sont devenues les structures cliniques, lorsque leur logique s’atteste toujours plus tandis que l’évolution des sociétés les conteste ? Que traite-t-on du symptôme, du fantasme ? Quel usage fait-on de l’amour du transfert, à d’autres fins que l’amour ? Comment et quand finit-on une analyse ? Toutes questions sur lesquelles de nombreux analystes se prononceront et échangeront, tout en dessinant ce qui reste encore pour l’avenir à déchiffrer, à utiliser, et à prolonger de cette psychanalyse freudienne lacanienne indispensable.

Vendredi 9 mars 20h 30
MARQUES DE LA TRANSMISSION DE LACAN DANS UNE PRATIQUE DE LA PSYCHANALYSE
Pierre Bruno, Guy Le Gaufey, Claude Landman, Eric Laurent, Danièle Lévy, Agnès Metton, Erik Porge
Modérateurs : Gisèle Chaboudez et Alain Vanier
Samedi 10 mars
MATINÉE
9h Introduction : Alain Vanier: QUE FAIT-ON DE LA DEMANDE EN PSYCHANALYSE ?
Modératrice : Catherine Vanier
Marielle David : « Je te demande de me refuser ce que je t’offre »
Antoine Masson : Entendre ce qui insiste
Marie Pesenti : Le pousse au dire
Christian Hoffmann : Demande, contre-demande et désir de l’analyste
11h30 ACTUALITÉ DES STRUCTURES CLINIQUES
Modérateur : Olivier Douville
Olivier Putois : La structure et son dehors organique
Claire Gillie : La perversion au féminin: une (a)mère-version ?
Bernard Toboul : La dimension actuelle d’une structure clinique
Paul-Laurent Assoun : Structure freudienne et « politique de la castration »
APRÈS-MIDI
14h30 MODES ET EFFETS DE L’INTERPRÉTATION
Modératrice : Vannina Micheli-Rechtman
Amos Squverer : L’interprétation comme émergence
Didier Lauru : Homophonie et acte analytique
Guy-Félix Duportail : Grammaire analytique, grammaire philosophique

16h DEVENIR ANALYSTE, DÉSIR DE L’ANALYSTE
Modératrice : Gorana Manenti
Gérard Pommier : Surtout ne pas vouloir soigner : un désir renié
Patrick Landman : Analyste : désir et devenir, deux logiques différentes ?
Gisèle Chaboudez : D’un acte de foi à un acte analytique
Marie jean Sauret : « … rejoindre la satisfaction de chacun »

Dimanche 11 mars
ATELIERS MATINÉE

4) LE FÉMININ DE LACAN
Modératrice : Gorana Manenti
Eliane Perasso : Pourquoi tant de haine ?
Hélène Blaquière : Voiles
Laurent Delhommeau : L’autre femme
Sarah Stern : Le féminin au temps du genre
5) LOGIQUES DU CORPS
Modératrice : Nicole Stryckman
Claire Nahon : D’un malentendu consommé
Jean-Jacques Moscovitz : Présence, corps, séance chez Lacan
Hélène Godefroy : La pulsion entre conversation et lésion
Pablo Votadoro : Clinique du corps insignifiant
APRÈS-MIDI
14h DIRECTION DE LA CURE
Modératrice : Sarah Stern
Jacques Sédat : Lacan, 1952, une interprétation du transfert
Markos Zafiropoulos : Les mythologiques de Lacan : fantasme et passe
15h FIN DE PARTIE, FIN D’ANALYSE
Modérateur : Guy Sapriel
Claude-Noële Pickmann : « Faut le temps »
André Michels : Du nom en fin de cure
Celya Herbin : « Puis, un jour, soudain, ça finit, ça change »
Pierre Marie : « Ça ne va donc jamais finir ? »
17h CONCLUSIONS
Pierre Marie, Didier Lauru

Colloque enregistré par CONGRES MINUTE

Articles similaires ou complémentaires …