l’oedipe, la psychanalyse et la civilisation

40.00 90.00 

Totalité des conférences sans les ateliers

Effacer

Description

Colloque d’espace analytique sur le thème de l’oedipe avec A.Vanier, B.Toboul, E.Todd,, M.Zafiropoulos G.Chaboudez..

Alors que la société contemporaine se transforme sous la pression de mutations technologiques, au point que certains évoquent des métamorphoses de la psyché, il est apparu indispensable à l’occasion du centenaire de Totem et tabou de revenir à Freud. 1913, c’est l’année où Husserl dans les Ideen reprend la question des conditions de possibilité de l’expérience là où Kant l’a laissée, mais où il n’est pas plus à même de nous dire par quelle opération mystérieuse elles seraient effectives, au point qu’aujourd’hui certains nous assurent qu’elles seraient innées. 1913, c’est l’année où Freud, avec le mythe de Totem et tabou articulé à sa pratique, montre que ces conditions sont implémentées (ou non) pour chacun par l’expérience in concreto du désir d’une mère qui, bien qu’étant prise par la jouissance de son enfant, n’en est pas moins prise par la jouissance d’un père au-delà de tous les hommes possibles.
C’est ce désir d’une mère qui articule ainsi possiblement la construction subjective de son enfant aux règles
du langage ordinaire dont ce père, au-delà de tous les hommes, est le représentant. Ce sont bien les questions tant de la réalité psychique que de la civilisation qui sont là posées, comme si l’une et l’autre étaient l’avers et l’envers d’une même structure, version de l’OEdipe que nous propose Totem et tabou et sur laquelle nous vous
invitons à débattre.

TELECHARGER LE PROGRAMME EN PDF

Colloque enregistré par CONGRES MINUTE

Articles similaires ou complémentaires …