La psychanalyse est-elle mortelle ?

30.00 40.00 

Totalité des conférences.

Effacer
UGS : ND Categories: , , , Tags: , ,

Description

La psychanalyse est-elle mortelle ? Colloque organisé par Anne Maupas,
Cristina Lindenmeyer, Aline Cohen de Lara, Dominique Cupa et Benoït Verdon le 28 septembre à Paris Diderot.

Cette question sonne comme une provocation mais aussi une invitation à interroger la vitalité, la créativité et la capacité de cette discipline à s’inscrire dans les mouvements de notre société.

Comment défendre le temps long du cheminement interne face aux rythmes de vie contemporains ? Comment penser les grands organisateurs de la vie psychique face aux configurations familiales inédites et éviter les prises de position réactionnaires ? Comment préserver une écoute féconde face à l’évolution du numérique et de « l’homme augmenté » ? Comment maintenir vivante la psychanalyse dans les diverses institutions alors même que nous assistons aujourd’hui à « une contre-révolution psychiatrique » ? Comment faire de la contrainte du cadre et du travail de résistance une ouverture vers une plus grande liberté intérieure ? Comment faire travailler notre clinique actuelle avec la théorie freudienne, continuer à inventer de nouveaux concepts et à alimenter les débats dans nos sociétés de psychanalyse afin que notre théorie ne se fige pas en doctrine ? Comment échanger avec d’autres champs épistémologiques pour enrichir notre réflexion et éviter le repli sur soi ? Autrement dit, comment ne pas passer à côté de l’élaboration de la négativité inhérente à toute discipline ?

Enfin, comment rester dans l’air du temps afin d’intéresser et de former les générations futures, sans tomber dans le piège de la séduction et sans oublier l’aspect subversif et déroutant de la psychanalyse ?

9h00 – Introduction, Isabelle Martin-Kamieniak et Anne Maupas
Présidence de la matinée : Jean-Louis Baldacci

9h15 – La psychanalyse malade de la psychiatrie, Gilbert Diatkine
Discutants : Dominique Mazeas et Louis Raffinot

10h00 – Accélération, «(im)patients » contemporains, temps de l’analyse, Dominique Tabone-Weil
Discutants : Guillemine Chaudoye et Matthieu Mencia-Huerta

10h45 – 11h00 : Pause

11h00 – « L’homme est pour ainsi dire devenu une sorte de Dieu prothétique », Cristina Lindenmeyer
Discutants : Michel Tort et Alexandra Bouchard

11h45 – Mon père c’est ma mère, Caroline Thompson
Discutants : Sarah Bydlowski et Olga Perelman

12H30 – 14h00 – Pause déjeuner

Présidence de l’après-midi : Laurent Danon-Boileau
14h00 – Les nouveaux nomades, Virginia Picchi
Discutants : Isabelle Gernet et Laura Facury

14h45 – La psychanalyse en institution est-elle morte ? Charlotte Perrin-Costantino
Discutants : Catherine Matha et Abel Dalleau

15h30 -15h45 – Pause

15h45 – Résistants, Mathilde Girard
Discutants : Aline Cohen de Lara et Alexia Blime

16h30 – Mutations sexuelles ? La conquête de la liberté sexuelle, Vincent Estellon
Discutants : Philippe Givre et Laura Chamouard

17h30 – Conclusion, Laure Bonnefon-Tort

TELECHARGER LE PROGRAMME