La métapsychologie avec Ferenczi

30.00 40.00 

Enregistrement audio des conférences.

Effacer

Description

« La métapsychologie avec Ferenczi, Pensée de l’analyste en séance et après-coup » : Journée du 4ème groupe le 6 octobre 2018

Judith Dupont, avec Balint qui a été son « passeur » insiste sur la façon dont Ferenczi a introduit quelque chose d’essentiel dans la psychanalyse, « une disposition d’esprit, une attitude, un mode de relation, un niveau d’écoute, qui tous, ont un sous-bassement théorique – relation d’objet, contre-transfert, régression – mais ne se définissent pas par la théorie».

1« Si Freud a inventé la psychanalyse, Ferenczi a fait de la psychanalyse. Plus encore, il a fait l’analyse pour autant qu’elle est pulsation vivante »

2. Pour Wladimir Granoff, Ferenczi a été et est toujours le personnage central de la psychanalyse.
Travailleur infatigable, remettant sans cesse sur le métier la technique analytique avec le souci de son efficacité thérapeutique au service des patients difficiles, quitte à prendre des risques, Ferenczi a ouvert la voie à l’analyse de l’analyste comme impératif de la transmission de la psychanalyse. L’auto-analyse ne suffit pas : Ferenczi met donc pleinement en lumière l’importance de l’analyse du transfert et du contre-transfert.
Resté en marge pendant de longues années en raison même de la complexité de sa relation avec Freud et des enjeux de l’histoire du mouvement analytique, Ferenczi va ensuite susciter l’intérêt de quelques analystes « intranquilles ». Car, ainsi que l’écrit Wladimir Granoff, « ils savent ou pressentent qu’avec Ferenczi il est question du fond même des choses de l’analyse, ce fond qu’il est difficile de ne pas scruter à s’en donner le vertige»

3.On doit à Judith Dupont et à l’équipe de traduction du Coq-Héron la traduction de l’ensemble des écrits de Ferenczi en français. Nous avons ainsi accès à cette oeuvre d’une richesse incomparable qui ouvre toujours sur le coeur même de la rencontre analytique. Corinne Daubigny évoquera pour nous cette belle aventure.

PROGRAMME

09h00 Accueil des participants
09h30 Propos d’ouverture par Mireille Fognini
09h35 Corinne Daubigny : Transmissions ferencziennes via l’équipe du Coq Héron animée par Judith Dupont
09h50 Pierre Sabourin : Métapsychologie du trauma : Ferenczi et les maltraitances précoces.  Avec présentation d’un
cas clinique et projection de dessins
10h25 Discussion
10h45 Pause
11h15 Michelle Moreau Ricaud : Une formation artisanale pour le futur analyste – S. Ferenczi, V. Kovacs
11h50 Discussion
12h15
12h30 : Déjeuner libre

Après-midi modérée par Georges Gaillard
13h50 Georges Gaillard
Ouverture des débats
14h00 Yves Lugrin : L’analyste mal accueilli et sa pulsion de mort
14h45 Jean-François Chiantaretto : Penser avec Ferenczi les pensées de l’analyste en séance
15h30 Discussion des deux exposés
16h00 Pause
16h30 Table ronde avec l’ensemble des conférenciers pis discussion générale

TELECHARGER LE PROGRAMME

Journées enregistrées par CONGRES MINUTE

Articles similaires ou complémentaires …