la famille saisie par son histoire

35.00 70.00 

Conférences plénière et Atelier 4.

Effacer

Description

La famille saisie par son histoire: Colloque organisé par la Société de thérapie familiale psychanalytique d’ile de France (STFPIF)les 16 et 17 janvier 2016
Mémoire, oublis, récits, révélations, dans le travail avec les familles

Chaque famille est aux prises avec ses blessures, celles d’hier qui font parfois retour sur le mode énigmatique, celles d’aujourd’hui quand des modifications sociales, psychiques, identitaires ébranlent les alliances familiales et sociétales. La résurgence du passé ou les révélations traumatiques, bouleversent l’apparent équilibre familial ; d’anciens conflits ressurgissent.
Les transformations récentes comme les nouvelles formes de conjugalité et de parentalité, les nouveaux modes de procréation, les revendications identitaires traduisent une quête de reconnaissance et d’affirmation.
L’histoire est démentie au profit d’un présent absolu où se revivent des événements bruts non transformés. Les révélations et les passages à l’acte brisent les pactes entre les membres de la famille. Le quotidien est placé sous le régime d’un pseudo-réel, d’une négativité radicale où prédominent les manifestations tyranniques voire mortifères. Les étayages sur l’autre et le socius sont déstabilisants, persécutants voire irréalisables.
Les professionnels engagés dans le travail avec les patients mesurent les limites de la prise en compte exclusive du sujet. L’écoute attentive de la mémoire, des oublis et des récits de l’histoire familiale s’impose à eux et les conduit à traiter les familles pour leur permettre de redonner sens aux grandes énigmes de la vie, de la mort, et de la sexualité.
Quelle contenance intersubjective proposer pour éclairer les mouvements identitaires familiaux et restaurer les enveloppes familiales, soutenir les investissements narcissiques et permettre la création de nouvelles alliances?
Quelle contenance demander au méta-cadre social, quand lui-même est aux prises avec l’Histoire ?
Les professionnels à l’écoute des familles sollicitent les virtualités d’un espace pluri subjectif, mettant au travail les éprouvés intemporels afin qu’ils puissent se transformer.
Garant de la temporalité, le cadre favorise le déploiement d’un imaginaire à travers l’empathie métaphorisante,le jeu, le psychodrame et la reconstruction narrative dans la dynamique des transferts.
En se remaniant dans l’après coup, les récits finiront par s’ordonner dans une histoire. L’avenir s’inscrira alors dans l’héritage.
Une histoire alternative de la famille, étayée sur des cadres culturels se construira dans l’intersubjectivité.
Intervenants pressentis : psychanalystes et cliniciens, philosophe, anthropologues, historien, sociologue, références cinématographiques …

Colloque enregistré par CONGRES MINUTE

TELECHARGER LE PROGRAMME EN PDF

Articles similaires ou complémentaires …