l’intersubjectivité

25.00 50.00 

Totalité des conférences.

Effacer

Description

Colloque d’Enfance et psy sur l’intersubjectivité en juin 2015

L’intersubjectivité :un nouveau paradigme développemental, clinique et thérapeutique ? Un temps délaissé, le concept d’intersubjectivité redevient un champ d’interrogations et de recherches exploré dans plusieurs disciplines. Ce concept mosaïque, bien en phase avec notre époque interconnectée, permet, en effet, un dialogue riche et constructif entre philosophie et neurosciences, psychanalyse et sciences cognitives. En décentrant l’objet d’étude clinique usuel, de la structure vers la danse interactive, du vécu subjectif vers l’interpersonnel, de la neutralité vers l’empathie, l’intersubjectivité permet de mieux comprendre le rôle de la relation à l’autre, des interactions dans le développement, d’ouvrir des horizons cliniques et psychopathologiques tant dans la clinique du bébé que dans celle de l’adolescent et de renouveler les pratiques psychothérapiques notamment dans le champ de l’autisme.

 

9h Introduction
Jean-Louis Le Run, pédopsychiatre, médecin chef du 1er secteur de psychiatrie infanto-juvénile de Paris,
L’intersubjectivité : du miroir à la danse interactive, un concept revisité

9h30 L’intersubjectivité dans le développement
Présidente : Gisèle Apter, psychiatre, médecin chef du 7ème intersecteur de psychiatrie infanto-juvénile des
Hauts de Seine, EPS Erasme, Antony
Bernard Golse, psychiatre, psychanalyste, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent,
CHU Necker Enfants Malades, Paris : De l’intersubjectivité à la subjectivation un exemple de
passage de l’interpersonnel à l’intrapsychique
Ouriel Rosenblum, psychiatre, psychanalyste, service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent,
Pitié-Salpêtrière, professeur à l’UFR Etudes Psychanalytiques, Université Paris VII Denis Diderot :
Les éprouvés du corps du bébé, de ses parents et du clinicien : une clinique de l’intersubjectivité

11h15 Clinique de l’intersubjectivité
Président : Bernard Golse, psychiatre, psychanalyste, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent,
CHU Necker Enfants Malades, Paris Nicolas Georgieff, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université Lyon I, chef de service Centre Hospitalier du Vinatier :
Vers une clinique de l’intersubjectivité- Serge Tisseron, psychiatre, docteur en psychologie,
psychanalyste, chercheur associé HDR, Université Paris VII Denis Diderot :
De l’empathie à l’intersubjectivité dans la clinique et l’éducation

14h00:Du bébé à l’adolescent :
l’intersubjectivité dans la rencontre
Président : Didier Lauru, psychiatre, psychanalyste, médecin directeur du CMPP Etienne Marcel, Paris,
directeur de publication de la revue enfances&PSY- Didier Houzel, professeur émérite de psychiatrie,
Université de Caen, psychanalyste, membre titulaire de l’Association Psychanalytique de France :
L’intersubjectivité : rencontre ou séparation- Philippe Duverger, professeur de psychiatrie
de l’enfant et de l’adolescent, CHU à Angers : Rencontres avec les adolescents

15h15 Pause
15h45 L’intersubjectivité : un paradigme thérapeutique ?
Président : Jean-Louis Le Run, pédopsychiatre, médecin chef du 1er secteur de psychiatrie infantojuvénile
de Paris, rédacteur en chef de la revue enfances&PSY- Anne Brun, professeur de psychopathologie
et psychologie clinique, directrice du CRPPC (Centre de recherche en psychopathologie et psychologie
clinique), Université Lumière Lyon II : Intersubjectivité et médiations thérapeutiques
Anne-Sylvie Pelloux, pédopsychiatre, praticien hospitalier 1er secteur de psychiatrie
infanto-juvénile de Paris, rédactrice adjointe de la revue enfances&PSY :
L’intersubjectivité à l’hôpital de jour : une chorégraphie à plusieurs
17h Fin du colloque

TELECHARGER LE PROGRAMME EN PDF

Articles similaires ou complémentaires …